Jean-Eudes Beaulieu

Le monde musical de Québec est en deuil après la disparition soudaine de l’organiste, pianiste et chef de chœur Jean-Eudes Beaulieu.

M. Beaulieu a été trouvé sans vie chez lui jeudi. On ignore pour l’instant la cause du décès. Il avait 73 ans.

Improvisateur d’exception, accompagnateur aux petits soins, pédagogue dévoué, Jean-Eudes Beaulieu a su gagner l’estime générale au fil d’une longue et fructueuse carrière.

Originaire de Dégelis, il s’était installé à Québec en 1966 et avait depuis accompagné un nombre incalculable de chanteurs et d’instrumentistes, de Richard Verreau à Natalie Choquette en passant par Léo Munger, avec qui il avait pendant 10 ans tourné le spectacle Cri du cœur, en hommage à Édith Piaf.

Il avait fondé le Chœur polyphonique de Lévis en 1990 et en avait été le directeur musical jusqu’en 2013. Il était titulaire de la classe d’orgue du Campus Notre-Dame-de-Foy depuis 1991 et organiste à l’église Saint-Thomas d’Aquin depuis 2004.

Source: Richard Boisvert, Le Soleil


À son domicile, le 31 janvier 2018, est décédé à l’âge de 73 ans et 5 mois, M. Jean-Eudes Beaulieu, fils de feu M. Léopold Beaulieu et de feu dame Aline Thériault. Il demeurait à Québec et autrefois de Dégelis.

Il laisse dans le deuil, ses frères : feu Julien (Doris), Roger (Nicole) et Claude (Patricia), ses neveux et nièces, ses cousins et cousines ainsi que de nombreux autres parents et amis (es).

La famille recevra les condoléances à l’église de St-Thomas d’Aquin, 2125, rue Louis-Jolliet, Québec (Québec) G1V 2B7, le samedi 17 février à compter 9 h.

Le service religieux sera célébré, le samedi 17 février à 11 h, en l’église de St-Thomas d’Aquin.

Source : Coopérative funéraire des Eaux Vives